Devenir kinésithérapeute : Salaire, Formations, Étude, Rôle

Devenir kinésithérapeute : Salaire, Formations, Étude, Rôle

La kinésithérapie est une discipline paramédicale traitant les douleurs par massage ou gymnastique médicale. Elle permet de soigner les affections bénignes, mais également les traumatismes causés par des accidents. Pour l’exercer, une formation spécifique et complète est nécessaire. Après avoir suivi les formations adéquates, le kiné a la possibilité de travailler dans le public, dans le privé ou simplement en tant que libéral à son compte. Le salaire du kinésithérapeute dépend ainsi du secteur dans lequel il travaille et de son expérience. Vous rêvez de devenir kinésithérapeute et vous vous posez des questions ? On vous explique ici tout ce que vous avez besoin de savoir de cette profession.

Qu’est-ce qu’un kinésithérapeute ?

Un kinésithérapeute est un spécialiste de la santé qui s’occupe de la rééducation motrice en particulier. Il aide les patients en traitant les problèmes de douleurs musculaires et articulaires. C’est le professionnel indiqué qui maîtrise les techniques pour les maux et douleurs, mais également les dysfonctionnements d’origine musculo-squelettiques. Il se charge ainsi de rétablir le mouvement perturbé et de permettre au patient de retrouver ses capacités fonctionnelles. Le kiné peut traiter aussi bien les nourrissons, les personnes âgées les handicapés ou les sportifs de haut niveau.

Quel est le rôle du kinésithérapeute : le métier

Le kinésithérapeute pratique de façon manuelle ou instrumentale des massages et la gymnastique médicale. Son rôle principal est d’aider à maintenir ou rétablir les capacités fonctionnelles lorsque ces dernières sont altérées. Généralement, le masseur-kinésithérapeute intervient suite à une recommandation médicale. Il collabore donc étroitement avec les équipes médicale et soignante. Il établit le diagnostic kinésithérapique et fixe les objectifs à atteindre avec la rééducation. Il choisit donc les mouvements qui sont le mieux adaptés à la situation à traiter. Son champ d’intervention est relativement large et va aussi de la remise en forme à la relaxation.

Lire aussi :  Devenir Livreur UberEats : Salaire, Formation, Métier

Salaire d’un kinésithérapeute : Rémunération et revenu moyen

Le salaire d’un kinésithérapeute dépend de différents facteurs liés à l’exercice de ses fonctions. De nombreux critères comme son expérience, ou encore son statut sont à prendre en considération.

Quelle est la rémunération d’un kinésithérapeute libéral ?

Un kinésithérapeute libéral en des débuts peut avoir une rémunération avoisinant 17 400 euros par an. Ce salaire est celui d’un spécialiste ayant entre 1 et 3 ans d’expérience. Au fur et à mesure qu’il acquiert de l’expérience, la rémunération du kinésithérapeute devient plus importante. Ainsi, vers la fin de carrière, le kiné avec plus de 20 ans d’expérience peut recevoir un salaire moyen de 78 500 euros.

Il a en réalité le loisir de fixer ces honoraires et même d’y ajouter des frais supplémentaires suivant les options. Sa rémunération peut par exemple être plus importante s’il se déplace pour des soins à domicile. Plus il aura de patients mieux le spécialiste pourra gagner un salaire important.

Combien gagne un kiné dans le public ?

Dans le public, le salaire moyen d’un kiné est moins important que celui d’un libéral. Ce facteur explique le fait que de nombreux étudiants après leur formation s’orientent vers les centres privés. Certains préfèrent encore travailler tout simplement en libéral pour gagner beaucoup plus. En début de carrière, le kinésithérapeute peut gagner environ 1600 euros par mois. Des primes de fonction et indemnités sont prévues et viennent s’ajouter à ce salaire. En fin de carrière, un kiné pourra recevoir 3000 euros comme salaire brut par mois.

Quel est le salaire d’un kinésithérapeute dans le privé ?

Vous vous demandez combien gagne un kiné qui travaille dans le privé ? Le salaire d’un kinésithérapeute exerçant dans le privé peut varier d’un mois à un autre. Comme dans le public ou en libéral, la rémunération ici sera moins importante au début avant de progresser avec l’expérience.

Lire aussi :  Qu’est ce que le portage salarial ?

Entre le temps nécessaire pour se constituer une clientèle et les différentes charges, le salaire varie fortement au début. À ces débuts, le spécialiste pourra gagner entre 2500 et 3000 euros par mois. En fin de carrière, ce salaire pourra doubler, mais surtout suivant le nombre de patients.

Qualités et compétences nécessaires

Pour devenir un kinésithérapeute, certaines qualités et compétences sont indispensables. Celles-ci permettent en réalité d’accompagner efficacement les patients en allant bien au-delà des pratiques scientifiques. Le spécialiste doit pouvoir faire preuve d’empathie, mais aussi de bienveillance. De même, il doit avoir un sens de l’écoute prononcé qui lui permette de suivre et de traiter les besoins des patients. L’avantage principal ici est d’établir une relation patient-thérapeute pour offrir un cadre de soin idéal.

Un bon relationnel est donc nécessaire pour donner aux patients des soins bienveillants qui pourront les aider pour leur traitement. Pour ce qui est des connaissances, le professionnel a besoin de se mettre à jour avec des formations en continue. Il doit être complètement à l’aise avec les différentes techniques en kinésithérapie. Le kiné doit avoir une résistance physique importante, car il devra rester debout sur une longue durée. Les massages et les mouvements physiques à effectuer avec les patients l’obligent donc à être en forme.

Quels diplômes ?

Pour exercer dans ce domaine qui reste lié à la santé, il faut nécessairement avoir un diplôme kinésithérapeute. Le spécialiste doit être détenteur d’un diplôme d’État de kinésithérapie. Certains diplômes dans le secteur de la santé offrent la possibilité d’exercer cette spécialité. Ceci à condition de compléter avec une formation spécifique qui répond aux besoins de la profession. Le métier de kinésithérapeute relève d’un diplôme bac + 5 dans la santé. Pour entrer dans les écoles de kinésithérapie, les étudiants issus d’une PACES sont sélectionnés prioritairement.

Formation et étude pour devenir kinésithérapeute

La formation de kinésithérapeute implique trois années d’études à l’issue d’une année de PACES, de licence de biologie ou STAPS. Elle se déroule en réalité en 4 ans dans une école spécialisée avec une première année qui est dite préparatoire. C’est à l’issue de cette dernière que vous pourrez candidater afin de passer les épreuves d’admissibilité. Les études kinésithérapeute sont réparties en deux cycles qui incluent aussi bien la théorie que la pratique.

Lire aussi :  Quelle Formation Maquillage choisir ?

Les deux premières années permettent d’acquérir les notions fondamentales du métier. Les cours s’orientent autour de la psychologie, la sociologie et l’anatomie. La deuxième année prend en compte la pratique afin de maitriser les techniques de kinésithérapie. À cela s’ajoutent des stages d’observation qui permettent de mieux appréhender les différentes techniques. Les deux années suivantes, les cours et stages s’alternent. Comme dans le cas de tous les métiers de la santé, la formation continue en kinésithérapie est indispensable.